Compte rendu

Assemblée Générale

du 03 Décembre 2016

                  les participants à l'Assemblée Générale (photos Christian Gill)

                    le nouveau Conseil d'Administration élu (photo Christian Gill)

 

assis de gauch eà droite Pierre Vilert trésorier adjoint, Jean Claude Frances président délégué chargé de la communication, Christian Petit président, André Dubois chargé du matériel.

debout Patrick Meunier, Jean Pierre Surroca secrétaire adjoint, Thierry Deroussent secrétaire, Christian Lombard trésorier.

il manque sur la photo Michel Salun vice président

Présents     26  

Représentés  3

Total des adhérents   48

Le quorum est  atteint

 

Ordre du jour :

 

Présentation des activités de l’année écoulée ; animation, réception, activités, bilan, élection du Conseil d’Administration.

Election d’un Président de séance :   

Jean-Claude Frances élu à l’unanimité.

 

Bilan moral du président :

Encore une année qui s’achève, Dieu ! Que le temps passe vite !  d’autant  plus que cette année écoulée fut riche, comme toujours,  en évènements pour notre association,  rencontres de toutes sortes, déplacements intéressants, satisfactions et déceptions.

 

La grosse frayeur du 26 janvier qui vit le naufrage du AA dans le port de Coudalère, son renflouement express des gens de la Capitainerie du Barcarès et sa mise à terre tout aussi rapide et gratuite, nous a appris que rien n’est jamais gagné. Un tube d’étambot défectueux nous a fait réfléchir sur les aléas incontournables de l’entretien d’un navire.  Mais, plus de peur que vraiment de mal, avec une pièce neuve et l’aide de notre cher mécano Alain Klein, (les frais d’expertise ayant été pris en charge par la MAIF), tout est rentré dans l’ordre.

En qualité de président, je l’ai déjà exprimé, mon intérêt premier est le confort moral de nos adhérents, en essayant d’entretenir une dynamique constructive, tout en soignant le respect de chacun et le suivi d’une indispensable équité.

 J’ai à cœur de me donner pleinement pour notre association, et mon grand plaisir est de voir autour de moi des adhérents heureux ;

Pourquoi  resteraient-ils s’ils ne l’étaient pas ?

3 ans déjà de présidence, et ma vie rythmée par cet investissement me satisfait, m’obligeant à des dépassements personnels, permettant des rencontres enrichissantes, des moments fraternels, des casse-têtes administratifs aussi.

 Mais personne n’est éternel, et je formule le vœu d’aider à prendre la place un ou une qui se sentira l’âme de participer activement  à l’avenir de Bonança ; les nouvelles recrues, par leur assiduité et leurs compétences, prouvent la complémentarité nécessaire d’une équipe et de ses  éléments.

 

 

Bilan d’activité

1/ Evènements et réceptions :

      Fin novembre, participation au Téléthon annuel avec vente d’huitres. Mais cette manifestation d’aide aux malades s’est tenue dans la Salle DEROJA de ST Hippolyte et le moins que l’on puisse dire est que le public ne s’est pas bousculé ; dommage. Cette année, le 26 de ce mois, elle a eu lieu sur le marché du samedi et nous tâchâmes d’attirer les gourmands. Participation nécessaire.

 

Fin janvier, l’avarie du AA nous attriste, j’en ai déjà parlé.

 

La calçotada du 21 février a ravi les papilles ; drivée par Michel, cette dégustation est désormais un moment attendu par tous.

 

La rifle du 28 février, grâce à la participation massive des adhérents, s’est déroulée parfaitement et a rapporté 3090€.

 

Nous avons répondu à l’invitation des organisateurs de ESCALE à SETE et, en compagnie d’autres catalanes, nous nous sommes rendus à cette superbe fête du 22 au 29 mars. Premier grand déplacement pour le AA, avec 10 h de navigation et un équipage un peu inquiet au départ, mais qui a assumé ce voyage et paradé fièrement dans le bassin de Sète. A noter qu’avec l’aide de Alain GOT, maire de ST La    urent, nous avons aussi amené sur place la mini baraque de sanills qui nous suit désormais dans les grandes occasions, et qui a vraiment remporté un vrai succès, permettant à l’équipe de vendeurs Bonança de réaliser un joli chiffre d’affaires.

Un grand merci particulier à nos photographes Anne-Marie et Christian qui savent immortaliser ces instants de joie.

 

 

Le 27 mai, nous avons eu le plaisir de recevoir dans nos sanills, Madame la Présidente du Conseil Départemental, Hermeline Malherbe qui a passé un moment avec nous, accompagnée de quelques maires et conseillers départementaux ainsi que des associations proches de notre activité.

 

Et l’été est arrivé avec les jolies sorties sur la côte catalanes, histoire de rôder notre sardinal.  Michel, Jean-claude, André, Christian, Thierry, Freddy, et les autres ont représenté fièrement notre petite association sur les eaux du golfe du Lion.

Une avarie moteur survenue au retour de Sète nous avait immobilisés quelques temps, mais avec une remise en état optimum, des pièces neuves, Alain Klein et 1600€, nous avons pu prendre le large.

 

Entre Leucate, Canet, Collioure, Barcarès, Argelès, Cadaquès,  beaucoup de belles sorties qui ont aguerri notre équipage. Noter aussi la très belle trobada de Paulilles qui a réuni quelque 40 barques, avec un accueil et une organisation au top.

 

Début juillet, réception de l’asso CŒUR DE JASMIN, repas 27 personnes.

 

Fête médiévale du château de St Hippolyte le 30 et 31 juillet.

 

9 août, navigation sur le lac de Matemale, avec le concours précieux de la mairie des Angles.

 Notre belle trobada du 7 août qui a réuni 180 convives.

 

Réception et confection du repas annuel du club de yoga de St Hippolyte.

 Les journées du Patrimoine du 16 et 17 septembre n’ont pas motivé les visiteurs, ventés qu’ils étaient et attirés par le forum des assos de St Hippolyte le même jour.

2 octobre fête de l’étang sur l’aire de détente de St Laurent de la Salanque et déplacement de 3 de nos barques exposées au public.             

 

 

2/ Bateaux

        Le AA est donc désormais opérationnel, son équipage aussi, et la capitainerie du Barcarès  nous épaule beaucoup et sait répondre présente lors de nos diverses sollicitations ; cet hiver, le bateau sera amarré comme l’an passé à Coudalère, protégé des intempéries. A noter que l’hiver dernier, l’anneau à ce port ne nous a pas été facturé.

Nous avons l’intention de faire classer ce bateau aux monuments historiques et pour ce faire, nous avons convié un expert maritime ; Yann Pageot, qui a passé 3H30 de contrôle et a envoyé à qui de droit son rapport. Cette démarche, si elle aboutit, peut nous permettre de recevoir des aides particulières lors du carénage, et autres travaux indispensables. Affaire à suivre.      

     

        L’Amistat, restaurée et motorisée est opérationelle.  

                    Le Mapase, dont le moteur a été levé, est en cours de restauration piloté par Marcel Canal.

                     La Barraka, qui a navigué en montagne cet été est en bon état.

                      La Denise, suivie par  , Alain et Gérard  est en état, reste à lui attribuer un moteur HB décent.

                      Le « No pasaran », petit barque de 4 m   fait l’objet de soins minutieux par Michel, Pierre et les autres.

                      La Bonança 1  en bon état, reste à flot dans l’agull et devra subir un carénage.

                       La Flor de Bonança , en attente à Paulilles est déjà bien avancée, et la poursuite de sa restauration va reprendre vite, suivi par une escouade déplacée à l’atelier des barques chaque mercredi. La mairie des Angles reste présente pour nous fournir du bois gracieusement.

                      La remis en état de la Nina sera engagée ; le moteur en mauvaise posture a été levé, et nous attendons Jérémy, notre charpentier, pour établir un diagnostic avant travaux.

Deux nouvelles barques sont venues renforcer les rangs cette année :

Le FROHA, joli cassou de 4m50 acheté 300€ en état correct, recevra les soins nécessaires de grattage, ponçage, et calfatage.

Le SAINT LAURENT barque plastique de 6m50 munie d’un bon moteur VOLVO PENTA  in- bord nous a été donnée par Georges Vilacèque, notre voisin pêcheur.

Cette barque revêtue de jolies couleurs catalanes pourra servir de bateau d’accompagnement ou de sécurité lors de sorties.

 

A souligner, l’aide inespérée du Crédit Agricole, qui, suite à notre demande ou plutôt celle de JC Francès, et après délibérations internes, nous ont octroyé un don de 6000€ qui sont arrivés à point nommé pour liquider les arriérés de paiement du AA et nous apporter un oxygène bienfaisant. Merci donc à Madame Boy, directrice agence de St Laurent, Mr Belmas et Mr Lopez directeur régional, que nous avons reçu fin septembre autour d’un cocktail convivial.

 

Je tiens, dans ce contexte, à remercier aussi les aides indispensables au fonctionnement  de notre association, des communes de St Hippolyte avec Mme Madeleine Garcia Vidal et de St Laurent avec Mr Alain Got,  ainsi que le Conseil Départemental, et les aides pour la réparation du AA de la Fondation du patrimoine.           

       

Quitus  est donné au président.

 

 

Perspectives 2017 :  

 

La date de notre rifle annuelle est fixée au dimanche  5 mars. Comme il se doit, pour un bon déroulement de cet évènement, nous aurons besoin de l’aide des adhérents.

 

Trobada  Bonança : comme chaque année elle aura lieu le premier dimanche

 d’ août.

La réception et repas d’asso demanderesses  peut s’envisager, tout en appliquant une sélection très réduite ; un groupement de 2 unités constituant plus de convives, pourrait nous apporter plus de rendement pour pas plus de travail.

 

Bonança va fêter en 2017 ses 20 ans d’existence. Nous avons envisagé de commémorer cet anniversaire par un évènement particulier qui pourrait avoir lieu en septembre. Les idées de chacun seront les bienvenues.

 

Prévisions réparations  bateaux :

NINA   devis de Jérémy, achat de bois

FLOR DE  B    poursuite restauration à Paulilles

FROHA        restauration

NO PASARAN     restauration

BONANCA 1     carénage

AMISTAT       carénage

DENISE       carénage

AA    Terminer les finitions du bateau : étagères, rangement intérieur, pose d’un réservoir décent.

 

Entretien du site :

Notre site étant sur une zone Natura 2000, le respect des lieux est primordial, nécessaire et obligatoire.

Prévoir la couverture en roseaux de la cabane de l’entrée (le musée), ainsi que la réfection de l’abri de la caravane.

 

Il a été envisagé de nous faire donner par la mairie de St Laurent une baraque ovale mobile, en mauvais état, que nous restaurerions en couverture de sanills et renforts qui pourrait servir de « salle d’exposition ».  A suivre .

 

Organisation de l’atelier ;

Faire le point sur des achats conséquents d’outils nécessaires.

Le rangement des outils après usage reste un problème majeur. Pourtant il est indispensable, un peu de rigueur me siérait.

 

Maintien du brieffing du matin. Le nombre des actifs étant en augmentation, il est nécessaire de dispatcher les tâches par équipe pour obtenir une rentabilité optimum et éviter le désoeuvrement.